Blog

Témoignage de Anne, chargée de missions au GAFFI Asbl (8 janvier 2018)

G.A.F.F.I. : Groupe d'Animation et de Formation pour Femmes Immigrées.

Bruxelles

Deux journées de travail avec les méthodes d’action ont rempli les objectifs que nous

nous étions fixés, et bien au-delà !

Alors que nous traversons une difficile période de changements, l’envie de travailler

ensemble et de s’ouvrir à la créativité des intelligences collectives

a été révélée et suscite un regain d’énergie dans l’équipe…

Ces journées légitiment encore davantage l’idée de nous tourner

vers un mode de gestion plus participative.

A nous maintenant de continuer à faire vivre cette énergie et à poursuivre la transition !

Merci à vous pour votre support à la fois bienveillant et fort !

 

Témoignage de Sarah, coordinatrice qualité en hôpital (20 juin 2018)

Les effets de la formation ARC sur sa pratique :

 

"C'est avec beaucoup de plaisir qu'au quotidien j'expérimente la méthode ARC.

Les résultats qui en découlent sont bienveillants, confiants, que ce soit au niveau professionnel ou privé.

 Concernant les séances d'analyse d'évènements indésirables au sein de l'hôpital,

chacune des personne qui y participe en ressort confiante.

Je retiens particulièrement le cadre de sécurité et la demande d'autorisation dans ce contexte.

Pour ne pas démarrer directement avec la "chaise vide", j'utilise d'abord une question circulaire relative au patient.

Une fois que les participants sont à l'aise avec les réponses à donner à ces questions, j'introduis la chaise vide "patient".

L'appropriation de cette méthode est plus longue, mais semble être appréciée (je n'insiste pas trop).

Sarah, coordinatrice qualité en hôpital."

 

Colette Maskens introduit le livre "faciliter l'intelligence collective"

lors de la conférence du 17 mai 2018 à l'UOPC

Pour commencer cette soirée où nous allons faire connaissance avec le livre que Chantal et Agathe ont écrit, j'aimerais faire deux constats. 

1) Nous avons pu observer ces dernières cent années, que les outils nous précèdent,

c.a.d. qu'une fois qu'ils sont là, il nous faut encore les apprivoiser et apprendre à les employer. 

Télévision, Smartphones, web etc… Il en est ainsi pour la communication…

2) Nous ne parlons vraiment bien que de ce que nous connaissons. 

(Voilà d'ailleurs pourquoi je ne vais pas aux conférences sur le la vieillesse données dans une université de Bruxelles,

car la majorité des conférenciers, pour ne pas dire tous, n'ont pas 60 ans ….). 

 Ces dernières années, l'enseignement de la communication a été primordial. 

Mais comme nous arrivons à l'ère de la nécessité du travail de groupe, il est majeur aujourd'hui,

non seulement d'enseigner la communication, mais encore d'enseigner "comment soutenir

les groupes à bien communiquer entre ses membres, afin qu'ils puissent ensemble réaliser au mieux leur projet".

Et ce sujet là, Agathe et Chantal le connaissent. 

Cela se perçoit dans leur livre. 

Je suis émerveillée et touchée par la transmission qui se fait régulièrement sur la terre. 

Chantal et Agathe ont travaillé ensembles pendant plusieurs années.  

Chantal travaillant avec la finesse de son Être plus toute son expérience,

la transmettant à Agathe qui l'observe, réceptionne l'enseignement avec la finesse de son être,

met en pratique mais aussi en mots. 

 

J'ai retrouvé dans le livre "les Tisserands", dans lequel Abdennour BIDAR nous dit

qu'ils sont ceux qui réparent le tissu de la terre… 

Ce qui les relie aussi c'est qu'ils s'appuient tous sur trois liens : le lien à (l'amour de) soi, le lien aux autres et le lien à la nature. 

Le livre d'Agathe et Chantal est un support et des outils pour tous. 

Car nous sommes, vouloir ou pas,

totalement interdépendants les uns des autres et donc évoluons

régulièrement au cœur d'un groupe ou l'autre. 

Sans compter ceux qui travaillent journellement au sein d'un groupe ou dont le travail est d'animer un groupe.

 Pour aider les autres à bien communiquer entre eux, il est normal que nous sachions déjà

communiquer avec nous-mêmes….et nous nourrir de la nature.

 Les trois attitudes qui m'ont le plus parlé dans le livre d'Agathe et Chantal sont :

1) "la non attente" (renoncer à nos projets sur les autres et le groupe), qui enseigne l'ouverture à ce qui vient ;  

2) chercher "la moins mauvaise solution", qui enseigne que la perfection n'existe pas et serait plutôt un obstacle à la création ;

3) "Se rendre apprivoisable" qui nous enseigne combien la communication est délicate, combien nous sommes différents et subjectifs, et combien peu nous nous connaissons.

Si aujourd'hui je dirigeais une entreprise, il y a des  passages de ce livre que j'apprendrais par cœur….

 

Créer de l'adhésion (mai 2018)

Parfois les personnes sont tellement prises par leur modèle qu'il devient difficile d'avancer vers le changement.

Quelles impulsions allez-vous créer dans votre équipe pour avoir de l'adhésion ?

Comment créer de l'adhésion de manière à ce que puisse se tisser entre les personnes un tissage dont chacun puisse retirer un avantage ?

Comment vais-je me mettre dans une attitude intérieure de non-attente ?

Comment croire que ce qui va émerger va nous rejoindre à un autre endroit que l'endroit du programme officiel ?

Comment vais-je en retirer de l'information pour aller encore plus loin ?

La nature humaine est ainsi faite que nous savons dans quoi nous nous trouvons et nous avons souvent peur d'aller vers du neuf.

Nous sommes mis dans nos croyances, et ce qui est construit donne de la sécurité.

Changer, c'est prendre un risque. C'est trouver en soi suffisamment de sécurité intérieure et se dire que cela en vaut la peine.

Il y a tout un chemin intérieur à faire pour aller vers le changement. Certaines personnes ont plus que d'autres cette capacité de

mouvement.

 

Se rendre apprivoisable... (mai 2018)

Il est parfois question d'apprivoisement.

S'il y a trop d'adhésion, cela peut aussi créer de l'invasion et de la peur.

L'enthousiasme effréné est aussi un manque d'apprivoisement.

Lorsqu'une personne ne veut pas venir, on peut voir avec elle comment essayer de rendre

la situation la moins inconfortable possible.

Si vous êtes d'accord, je vous propose aujourd'hui de me suivre.

Après nous verrons.

 

Le génie du professionnel (avril 2018)

C'est parfois dans les petits détails que se joue la communication.

Si je suis dans la présomption de compétence, même une personne qui est dans le refus ou l'opposition

va avoir un rôle important dans le groupe.

L'opposition que les personnes ont va mettre en lumière des choses qu'on n'avait pas considérées.

Nous pouvons dire à la personne : "Gardez-votre position actuelle, car elle va vous apprendre et nous apprendre quelque chose..."

Comment chacun va-t-il découvrir son génie ? Sa capacité à voir la petite zone d'inconfort qu'il est prêt à actionner ?

 

Chercher la moins mauvaise solution (mars 2018)

Si je suis dans la non-attente, je suis dans la croyance que chacun a plein de richesses pour cheminer.

Si on va trop dans l'idéal, ça va nous piéger. Quelle est la moins mauvaise solution ?

Qu'allons-nous perdre pour gagner quelque chose ?

Ce qui est important également dans un groupe, c'est la place de chacun. Une personne qui était absente, malade, ou qui arrive plus tard, va apporter quelque chose au groupe: "votre expérience va nous aider à porter un autre regard".

Il y a des actes créateurs dans un processus de groupe.

 

Origines de l'exercice des mots de même consonance (mars 2018)

 

La technique des mots de même consonance est repris dans le livre :

Chantal : j'étais chez l'ostéopathe et il m'a proposé d'associer un mot à ce que je ressentais dans mon corps. Puis il m'a demandé d'associer un mot de même consonance, c'est à dire un mot qui termine par la même sonorité. J'ai senti à travers cette association un effet équilibrant dans mon corps. Quand on associe ce deuxième mot, on laisse une place à l'inconscient. Tout le travail que nous faisons, c'est de ne pas rester "collés" à une problématique. On va un peu plus loin dans la métaphore.

 

Pourquoi les fleurs ? (mars 2018)

Les fleurs sont un élément qui relie. Il y a une dimension éphémère. Un début et une fin. C'est le symbole de la vie qui a aussi un début et une fin. J'ai commencé à mettre des bouquets pour créer un esprit. J'aime être attentive aux détails, ... et prendre soin.

 

 

Exercice : Terminer avec une fresque

Consigne : Rendre créatif avec les couleurs le chemin parcouru pour vous et pour le groupe, sur une ligne du temps.

Mettre feuilles au sol avec couleur, représenter la ligne du temps sur les feuilles qui se suivent.

Inviter les personnes à parler de ce qu'elles voient et de ce qu'elles peuvent associer à la création.

 

 

Faciliter vos groupes

Le métier de facilitateur est un métier important dans nos groupes, nos équipes, nos organisations et notre monde en quête de co-construction et de communication. Des organisations internationales comme l'IAF - International Association of Facilitators fédèrent des facilitateurs et développent ainsi tant le métier que l’échange des pratiques.

La porte d’entrée que nous proposons, à travers les techniques de mise en action, stimule à la fois la parole et l’action, le corps et l’esprit, l’émotion et la raison. Ces techniques permettent de voir une même situation sous différents angles. Elles viennent des méthodes d’action de Moreno (appelée aussi psychodrame), qui se sont développées dans différentes parties du monde, et notamment en Europe à travers FEPTO - The Federation of European Psychodrama Training Organisations.

Nous travaillons dans les secteurs de l’enseignement, des soins, des administrations publiques, de la culture, des associations et de l’entreprise privée. Nous accompagnons aussi des habitats groupés et tout type d’associations et de groupes.

 

    Vous cherchez un accompagnement de groupe ou d’équipe ? Remplir le formulaire de contact   

 
 

Que ce soit un temps de supervision, un teambuilding, un brainstorming créatif, une rencontre pour développer un projet ou une réunion, tout groupe et toute équipe de travail sont traversés par des questions:

. Comment déployer notre créativité ?
. Comment organiser les apprentissages de manière plus vivante ?
. Comment développer ce projet ?
. Quelles informations pourraient nous aider à avancer ?
. Comment sortir du problème que nous traversons ?
. Qui fait quoi ?
. De quoi avons nous besoin pour atteindre notre objectif ?
. Quelles informations sont importantes pour pouvoir prendre une décision ?
. Comment pourrions nous évoluer vers de nouvelles manières de travailler ?
. Comment s’organiser autour de ce changement ?
. Comment mieux communiquer ?
. Comment créer un langage commun ?
. Vers où allons nous ?
. Comment résoudre ce conflit ?

 

 

Nous les avons accompagnés avec la démarche ARC !

CPAS-OCMW ETTERBEEK | PROVINCE DE LIEGE | PERAP-GSOB.BRUSSELS | APEF | OFFICE DE LA NAISSANCE ET DE L'ENFANCE

AGSS de L'UDAF | FEPTO | CREMPE | ACADEMY IHECS | FEDERATION MAISONS MEDICALES | RTBF ACADEMY

 

Imprimer E-mail